Le Collectif PACA pour la Mémoire de l’Esclavage est une association loi 1901 créée en mars 2008 à Marseille, qui rassemble en son sein des personnes physiques et morales désireuses de transmettre l’histoire des traites négrières, de l’esclavage et de leurs abolitions, oeuvrant ainsi dans la lignée de la “loi Taubira” promulguée en 2001, et du Comité pour la Mémoire de l’Esclavage institué en 2004.

La « LOI TAUBIRA », promulguée le 21 mai 2001, décrète que :

« La République française reconnaît que la traite négrière transatlantique ainsi que la traite négrière dans l’Océan Indien d’une part, l’esclavage d’autre part, perpétrés à partir du XVème siècle, aux Amériques et aux Caraïbes, dans l’océan Indien et en Europe contre les populations africaines, amérindiennes, malgaches et indiennes constituent un crime contre l’humanité » (Article 1).

« Les programmes scolaires et les programmes de recherche en histoire et en sciences humaines accorderont à la traite négrière et à l’esclavage la place conséquente qu’ils méritent »… (Article 2)

La date du 10 mai est depuis 2006 en France métropolitaine la journée nationale des mémoires de la traite négrière, de l’esclavage et de leurs abolitions.

Les actions du CPPME se concentrent principalement sur deux objectifs :

Sensibilisation positive du public sur le thème des traites négrières, de l’esclavage et de leurs abolitions.

Le CPPME accorde une place privilégiée à la transmission de la mémoire par le biais de conférences/débats, projections de films, expositions…
Ce programme pédagogique, diffusé tout au long de l’année, vise à impliquer tous les publics, notamment les groupes scolaires.

Organisation de la journée nationale de commémoration à Marseille.

Le CPPME assoit son action sur la date officielle du 10 mai, qui à son sens, équivaut à une reconnaissance de ces deux crimes contre l’humanité.

Le CPPME : expression d’une mémoire et d’une transmission

Ce retour sur un pan de l’ Histoire de l’humanité a pour objectif de générer une dynamique, un mouvement, permettant pour le présent aux générations d’aujourd’hui d’adopter une posture citoyenne afin de pouvoir résolument se tourner vers l’avenir.

Le CPPME : espace de rencontre et de débat

Le collectif revendique sa particularité d’être et de vouloir regrouper tous les descendants des résistants à l’esclavage, bénévoles, au delà de tout clivage religieux, ethnique ou politique, soucieux d’apporter leur réflexion et leur soutien aux actions de connaissance et transmission de cette mémoire occultée, y compris dans les manuels scolaires. Cet espace de rencontre aussi avec l’Autre s’inscrit dans le respect des différences et des identités, sans pour autant refuser la confrontation d’idées et d’opinions. Le collectif se veut être un espace de tolérance qui tend, au travers de toutes les initiatives engagées, à favoriser la prise de responsabilité de tout un chacun.

AGENDA

Mercredi 10 mai 2017 – Cérémonie commémorative

Mercredi 10 mai 2017 à 17h00 Journée nationale de commémoration de l'esclavage, des traites négrières et de leurs abolitions Le Collectif Paca pour la Mémoire de l’Esclavage vous convie à participer à la Cérémonie Officielle Commémorative des Traites Négrières, de...

lire plus

Mardi 10 mai 2016 – Cérémonie commémorative

Mardi 10 mai 2016 à 18h00 Journée nationale de commémoration de l'esclavage, des traites négrières et de leurs abolitions Le Collectif Paca pour la Mémoire de l’Esclavage vous convie à participer à la Cérémonie Officielle Commémorative des Traites Négrières, de...

lire plus

Maryse Condé

Marraine d’honneur du CPPME